Cette année, Il Coro Piccolo fait la part belle aux pièces instrumentales avec notamment un concerto pour violon alto (le tout premier du genre). Des pièces pour guitare ou clavecin, un duo de flûtes, mais aussi de la musique chorale sacrée avec des extraits de cantates. Un fameux Magnificat ou encore une messe brève d’exécution périlleuse.
Il Coro Piccolo espère faire découvrir ou revivre l’œuvre d’un compositeur dont l’éclat a sans doute un peu injustement été terni par son génial compatriote Jean-Sébastin Bach.

Vendredi 15 novembre, 21h00 : Le Temple protestant, Nantes
Samedi 16 novembre, 20h30 : Eglise St-Martin, Le Cellier
Dimanche 17 novembre, 16h00 : église St-Similien, Nantes

Tarifs : 12 € / 6 € (pas de réservation).
Renseignements : www.ilcoropiccolo.fr

Actualités liées